Mieux-être

Aux limites de moi-même

    Apprendre à connaître ses limites, c’est l’une des choses primordiales afin d’arriver à la connaissance de soi. D’ailleurs, c’est l’un des défis qui m’a tenu en haleine durant la dernière année. Toutefois, tester mes limites n’était pas le seul challenge qui m’attendait… En effet, avoir conscience de ses limites implique nécessairement de sortir de sa zone de confort et ça, je n’étais pas certaine d’être prête.

Dans une société où tout va toujours plus rapidement, où parfois on a l’impression d’agir comme des robots, avec une absence d’esprit qui nous fait perdre l’essence même de qui nous sommes.  En situation de totale ignorance, où tout ce que l’on fait ne nous amène plus à rien, où les défis que nous affrontons ne nous permettent plus d’en apprendre sur nous-mêmes, lorsqu’ils sont juste là pour nous faire du mal, nous éloigner du vrai soi. C’est dans ces moments-là que nous devons traverser notre limite, pour apprendre à se connaître réellement.

Sortir de sa zone de confort, c’est reconnecter avec l’authentique, c’est se déconnecter pour un temps de tous les réseaux sociaux qui nous amènent trop souvent à vouloir suivre la vie d’une autre personne plutôt que la nôtre.  C’est ce défi que je vous lance, quand une idée surgit dans votre tête, ne prenez pas le temps de la tourner dans tous les sens pour voir les échecs qu’elle pourrait vous occasionner. Essayez à la place de la concrétiser, car certainement, si elle est passée dans votre tête, c’est qu’elle a quelque chose à vous apprendre. Elle vous fera sans doute sortir de votre quotidien, mais si vous restez à l’écoute de vous-même, vous saurez si c’était la bonne chose à faire.

Manifestement, j’ai fait un grand bout de chemin dans cette optique, mais aujourd’hui je me retrouve encore à la croisée des chemins à me dire que la peur est ma pire ennemie. Que peu importe ce qu’en pense mon entourage ou la société, je dois suivre ce qui vibre en moi et peut-être encore une fois sortir de ma routine trop bien installée… Les obstacles sur ma route en ce moment ne me donnent plus l’envie de sourire ni d’y mettre du temps pour les surmonter. Ces défis ne sont pas les miens, ou ne le sont tout simplement plus.

Sortir de sa zone de confort ne veut pas nécessairement dire de commencer un sport extrême ou bien d’aller passer un mois avec une tribu africaine. Tout un chacun avons nos propres limites et il nous revient d’apprendre à les apprivoiser et à les respecter.

Comme le disent si bien deux enseignantes de yoga que j’adore : «Tout est supporté», maintenant il n’y a plus qu’à vous laisser bercer par notre Mère Terre.

Avec amour xx

Vanessa

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s