Mieux-être

Parce que l’erreur a aussi sa raison d’être…

En cette période de transition où nous nous apprêtons à voir la nature se transformer pour arborer fièrement ses plus belles couleurs, j’ai envie de prendre un moment pour partager avec vous une réflexion. Bien que cela puisse sembler plutôt simpliste, je remarque qu’il nous arrive souvent d’être trop exigeant envers nous-même. Je constate également qu’il est facile d’oublier que l’être humain peut parfois être amené à faire face à l’erreur. En tant que grande perfectionniste de ce monde, j’ai souvent associé l’erreur à l’échec et ce, peu importe la sphère dans laquelle je me trouvais. Alors, voici comment je suis parvenue à faire la paix avec ce que j’appelle les petits drames du quotidien.

Qui n’a jamais entendu dire que l’erreur était humaine? Aussi banal que cela puisse paraître, cette phrase est réellement pleine de sens. Au sens large, on parle de fautes, d’échec ou encore de détour dans la mauvaise direction, et ce, de façon négative.  Le sentiment qui en découle est la plupart du temps associé à la culpabilité, celle qui nous brime dans notre liberté et qui nous fait extrêmement souffrir. Certaines personnes diront que la souffrance est inévitable dans le monde dans lequel nous vivons en 2017, mais ne trouvez-vous pas qu’il serait intéressant d’avoir une vision redéfinie et orientée vers les situations que nous pouvons contrôler. J’admets qu’il s’agit d’un long processus, mais l’apprentissage du détachement et de l’acceptation est la véritable clé pour faire taire l’égo, cette petite voix qui fait en sorte que nous avons des pensées limitatives et celle qui nous empêche d’avancer vers notre pleine réalisation.

Acceptons de voir nos erreurs comme une belle opportunité d’apprendre à se connaître davantage et une occasion d’expérimenter pleinement ce pourquoi nous sommes ici, maintenant. Ce que nous appelons erreur est en fait la vie elle-même, se manifestant en s’invitant dans notre univers. Comme tout est cyclique, j’aime bien penser qu’après chaque période de contraction, que ce soit une épreuve difficile ou une blessure quelconque, vient inévitablement un moment de pleine expansion où il y a sérénité et guérison. Constater que l’échec en soi est un tremplin vers quelque chose de meilleur peut être une façon positive de voir les choses. Bien sûr, la vie s’occupera gentiment, à sa façon, de vous tester comme bon lui semble, afin de s’assurer que vous ayez compris ce qu’elle tente de vous apprendre, vous saurez reconnaître les petits signaux seulement si vous êtes à l’écoute, ils sont partout autour de vous!

Je vous invite à cultiver le plus possible la gratitude pour tout ce que la vie peut apporter, pour toutes les décisions qu’elle nous fait parfois prendre sur un coup de tête sans que nous puissions vraiment comprendre la provenance de cette spontanéité. Ne cherchez plus à associer ou à raisonner rationnellement pourquoi cela se produit ou pourquoi c’est encore à vous qu’une telle situation arrive. En toute confession, je suis la première à tenter de tout classer, d’analyser et de démystifier (même la nuit…), mais j’apprends tranquillement à lâcher prise sur ces incompréhensions. Toute chose a sa raison d’être et tout ce qui nécessite réponse sera répondu au bon moment, c’est ce qu’une amie m’a déjà dit. C’est avec la patience et le temps que tout finit par avoir un sens.

À la lumière de ces réflexions, je souhaite que chacun d’entre vous qui lisez ce texte fassiez de multiples erreurs! Je vous mets au défi de sourire à chaque fois que vous vous trompez au lieu de vous autoflageller comme nous avons malheureusement trop tendance à faire, parce qu’en agissant ainsi on se coupe du flow de la vie, celui qui ne demande qu’à faire vibrer tout votre être!

Anne-Julie

Photo: Coconut Lullaby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s